La spiritualité : comment oser la vivre au quotidien ? – 3.7

spiritualité

5 conseils pour oser vivre sa spiritualité

Quelle place accordez-vous à la spiritualité dans votre quotidien ? Et comment lui laisser plus de place dans votre vie ? Pour répondre à ces questions, je partage aujourd’hui mon micro avec Marie-Josée Villain, coach existentielle. À travers son expérience, riche en rebondissements, elle vous donnera ses 5 conseils pour mieux développer votre spiritualité : un outil de poids dans votre processus de révélation de soi

Ecoutez l'épisode ci-dessous

Table des matières

Marie-José Villain : un parcours axé sur la spiritualité

Adopter le rôle de guide dans vos différentes crises existentielles

Avant de laisser la parole à notre invitée spéciale, il me tient à cœur de souligner le rôle important qu’a Marie-Josée dans ma vie. Après une première rencontre en 2020, grâce à certaines synchronicités, nous avons décidé d’écouter notre intuition pour faire un bout de chemin ensemble. Malgré le flou sur le lieu d’arrivée, nous étions convaincues d’une chose : que ce soit ensemble ou en parallèle l’une de l’autre, nous avons toutes les deux de grandes choses à accomplir. 

Cette amitié est d’ailleurs renforcée par nos valeurs communes. Ainsi, même si nous ne partageons pas les mêmes ambitions, nous nous ressemblons sur plusieurs points : notre côté proactif, notre amour pour l’expérimentation, notre intérêt pour la nature et les huiles essentielles. D’ailleurs, Marie-Josée fait partie des membres du champ aromaquantique.  Mais aujourd’hui, nous nous attarderons sur un aspect unique de nos identités : la place de la spiritualité dans nos vies.  

photo portrait de Marie-Josée Villain
Marie-Josée Villain
Coach existentielle

Une coach existentielle : guide pour votre quête de sens

Marie-Josée : Bonjour à tous, et merci à Orelie de m’accueillir dans ce podcast ! Pour me présenter en quelques mots,  je suis coach existentiel. En d’autres termes, j’accompagne des personnes souffrant de mal-être, peu épanouies dans leur vie, et en perte de repère à redonner du sens à leur existence. Bien souvent, ce sont des individus qui ont souffert de dépression, de burn-out et qui, à un moment donné de leur parcours, se sont sentis étouffés dans une vie qui ne leur correspondait pas. Dès lors, ma mission est de les reconnecter à eux-mêmes, à leurs aspirations profondes, et de les aider à éveiller leur spiritualité pour justement redonner du sens à leur quotidien. 

Orelie : Qu’est-ce qui t’a mené à devenir coach existentiel ? 

Marie-Josée : C’est en traversant une crise existentielle, celle de la trentaine, où ce sentiment de ne pas me sentir à ma place a commencé à germer. Pourtant, à l’époque, je collectionnais tous les éléments prônés par notre société comme étant des ingrédients pour mener une vie idéale : j’étais fonctionnaire, professeur des écoles, mariée avec enfants et maison. Malgré cela, au fond de moi, je savais qu’il me restait plus à accomplir. J’avais des ambitions autres que ce cadre de vie qui m’étouffait. Après une longue introspection, j’avais essayé de trouver une aide extérieure pour me guider dans mes questionnements. 

Malheureusement, entre les coachs, les thérapeutes, les psys, difficile de trouver un professionnel qui ciblait mes maux. J’avais l’impression d’être seule dans ce mal-être. Heureusement, à l’aide de mon expérience personnelle, de mes propres recherches,  et de multiples rencontres (dont toi Orelie), j’ai réussi à cheminer et à remettre de l’ordre dans ma vie. Et avec le recul, pour connaître la complexité de ce cheminement, l’idée m’est venue de proposer ce que je n’avais pu trouver durant ma crise existentielle. Je me suis dit que je désirais être cette personne-ressource, une guide ou une compagne de route pour ceux qui traversent aujourd’hui ce que j’ai traversé dans le passé.

L’importance de la spiritualité dans son cheminement

Orelie : Et pour l’avoir vu évoluer, c’est effectivement un beau parcours. D’ailleurs, dans ce parcours, j’ai toujours admiré la place que tu accordes à la spiritualité. Peux-tu nous en dire plus sur cet aspect de ta personnalité ? 

Marie-Josée : Comme tu le dis, je suis une personne spirituelle. Pourtant, pendant longtemps, la spiritualité a toujours été associée à la religion. Pour moi, les deux étaient synonymes. Il faut dire que j’ai eu une éducation conservatrice et traditionnelle, avec l’église en famille tous les dimanches. Donc pour moi, la spiritualité et l’église étaient intrinsèques. Et ce n’est que cette année où cette vision a changé grâce à mes différentes lectures sur les thématiques des religions traditionnelles et de la philosophie. Et une fois que j’ai arrêté d’associer religion et spiritualité, tout a fait sens. 

J’en parle d’ailleurs dans l’épisode 12 du podcast Questions Existentielles. Cette réalisation a contribué à enfin allier deux pans de ma personnalité : celle qui nourrissait des ambitions carriéristes et matérialistes, et celle qui cherchait à atteindre des objectifs plus éthiques, spirituels, et humains. Ainsi, mes lectures et recherches m’ont fait comprendre que je n’avais pas besoin d’aller à l’église pour être spirituelle, et que je pouvais mettre de la spiritualité dans tout ce que j’entreprends, et dans tous les domaines de ma vie. 

Orelie : Je suis également passée par là avec ma propre dualité. Pendant longtemps, mon côté scientifique peinait à s’accorder pleinement avec mon côté très spirituel. Jusqu’à ce que je comprenne que les deux sont complémentaires. Par moment on les distingue, par moment on les unit, et c’est ça qui fait un peu notre richesse. Et je comprends ce tiraillement que tu as eu. C’est uniquement lorsqu’on arrive à unifier ces deux aspects de notre personnalité qu’on se sent vraiment complet. J’en profite pour mentionner ton podcast et l’épisode 12. Peux-tu nous en dire plus pour ceux qui désirent l’écouter ?

Le podcast Questions Existentielles

Marie-Josée : Pour faire court, mon podcast Questions Existentielles est né de ces propres questions que je me suis posées lors de mon introspection. Suite à ma crise de sens, je me suis énormément questionnée sur ma vie, et sur le sens que je désirais lui donner. Et toutes ces questions ont été consignées dans un journal de bord. Puis, au fur et à mesure que je m’ouvrais aux autres sur mon cheminement personnel, je me rendais compte qu’ils avaient vécu les mêmes choses. L’idée du podcast était donc d’en faire un melting-pot entre toutes les disciplines qui me tiennent à cœur : la psychologie, le développement personnel ou encore la spiritualité. Et qu’au carrefour de toutes ces disciplines, je puisse aider l’auditeur à faire son introspection, et à répondre à ses différents questionnements. 

Orelie : Je tiens à dire que j’aime beaucoup ton podcast, et particulièrement ce côté à coeur ouvert. Je pense que tu le fais très bien. Pour ma part, j’avoue avoir encore du mal à me dévoiler et à partager certaines des choses qui me tiennent à cœur sur le podcast Métasensoriel. J’apprécie également le fait que tu invites les auditeurs à répondre à une série de questions : on reste dans une posture proactive. Nous ne nous contentons pas d’écouter ta réponse à une thématique, on est poussé à formuler nos propres réponses.

Marie-Josée : Cela me touche beaucoup venant de toi, en sachant que tu m’as inspirée avec la création de ton propre podcast. C’est vrai qu’en temps normal j’ai du mal à partager mes parts d’ombre, j’ai toujours préféré afficher ma personnalité guerrière et indépendante. Ce podcast était donc une manière de sortir de ma zone de confort, en me dévoilant sans filtre.

Questions existentielles

 Un carrefour entre la psychologie, le développement personnel ou encore la spiritualité.

Podcast Questions existentielles

5 conseils pour vivre sa spiritualité au quotidien

Des astuces accessibles et pratico-pratiques

Orelie : Après cette belle introduction, il est temps de revenir au sujet du jour ! Tu nous as préparé 5 conseils pour introduire la spiritualité dans notre quotidien. Peux-tu nous en dire un peu plus ? 

Marie-Josée : encore une fois, je suis partie de mon vécu. D’ailleurs, les conseils il y en a plusieurs, mais j’ai essayé de synthétiser en sélectionnant ceux qui me parlaient le plus. Et ceux qui, selon moi, sont les plus accessibles pour que tous puissent facilement les appliquer. 

Astuce 1 - Se dégager de ses croyances limitantes

Marie-Josée : le premier conseil est de se dégager de ses croyances limitantes. Se défaire de ses mythes erronés sur la spiritualité. Si je prends l’exemple de l’occident, et spécifiquement de la France, j’ai l’impression que le rapport à la spiritualité est assez mal vu. Ce que je comprends pour avoir eu les mêmes pensées dans le passé. Souvent, on associe la spiritualité à la religion, au chamanisme, et à des pratiques trop lointaines auxquelles on ne se reconnaît pas forcément. 

Orelie : un côté peut-être un peu obscur ?

Marie-Josée : Oui, voilà, c’est obscur. Bien sûr, ce terme est un poil négatif. Mais en fonction de notre sensibilité, et de notre éducation, on associe à la spiritualité trop de jugements. Et l’idée pour moi est de réussir à se défaire de ses jugements et de voir la spiritualité sous un regard nouveau, sans arrière-pensée, pour réussir à se laisser porter par son envie d’explorer. Une spiritualité laïque. Bien sûr, pour les personnes déjà religieuses, gardez vos croyances. Pour les autres, voyez la spiritualité comme un objet d’étude au même titre que la psychologie ou les sciences. Vous pourrez alors vous introduire à la spiritualité grâce à des ouvrages de sagesse populaire, ou scientifique (en rapport à l’intelligence spirituelle). 

Orelie : Tout à fait. La spiritualité c’est vraiment quelque chose qu’on ressent à l’intérieur de soi. Et chacun va explorer cela à sa façon. Donc il n’y a pas une seule forme de spiritualité, chacun va pouvoir se créer sa propre définition et se l’approprier. 

Marie-Josée : Exactement. J’aime dire qu’il y a autant de spiritualité qu’il existe d’êtres humains. On va alors se créer son lien et son rapport personnel à la spiritualité. 

Astuce 2 - Nourrir son âme quotidiennement

Marie-Josée : C’est vrai que l’on pense à nourrir fréquemment son corps physique en buvant et en mangeant. En revanche, on oublie fréquemment de nourrir notre esprit. Ce que j’invite les auditeurs à faire. Nourrissez votre âme en prenant le temps, au quotidien, de méditer au sens large, de s’écouter. Prenez un moment dans la journée pour rester au calme, analyser vos besoins et vos aspirations, et prendre le temps de faire une pause pour vous ressourcer. Cela peut passer par de la lecture, l’écoute de morceaux de musique, ou la manipulation d’huiles essentielles. Bref, toutes les pratiques qui vous permettent de vous élever, et de vous nourrir de l’intérieur.

Orelie : Pour ma part, j’ai le yoga que j’aime bien faire le matin pour me connecter à mon corps. Je pratique aussi  le journaling et dessine de manière ponctuelle. Cela m’aide à sortir les messages emmagasinés en moi-même

Astuce 3 - S’entourer de personnes inspirantes

Marie-Josée : Vous l’avez sûrement déjà entendu quelque part, mais nous serions la somme des 5 personnes que nous côtoyons le plus. Et en lisant cette phrase à l’époque, je n’ai pu m’empêcher de rire, car une brève observation de ma propre vie donne raison à cette phrase. Que ce soit notre famille, nos amis, nos voisins, ou nos collègues, plus on les fréquente, plus leurs paroles et visions vont déteindre sur nous. Donc à mon sens, si on veut éveiller notre spiritualité, et nourrir notre âme, on devrait côtoyer plus de personnes spirituelles, des personnes qui, par leur énergie et leurs mots, vont pouvoir nous motiver à tenter de nouvelles expériences, plus spirituelles. 

Orelie : j’ai également pu l’observer dans ma propre vie. En changeant de travail et de collègues, ou en changeant de cercle d’amis, notre façon de penser, de travailler, ou de parler est modifiée. Et on le ressent tout de suite. Dès qu’on a des personnes qui influencent notre champ énergétique et notre personnalité, on va se rendre compte si on évolue vers quelque chose qu’on considère comme étant positif ou négatif. Et pour cela, le deuxième conseil est déterminant : se ressourcer et prendre une pause pour faire le point, et se demander si on est bien entouré ou pas. 

Astuce 4 - Apprendre à être reconnaissant et s’émerveiller au quotidien

Marie-Josée : J’ai vraiment pris conscience en 2019 de l’importance de la gratitude grâce à la psychologie positive. Dites-vous que la gratitude va générer en nous des émotions positives, et nous aide à nous reconnecter au divin au sens large, ainsi qu’à notre spiritualité. Ainsi, être reconnaissant au quotidien, c’est réussir à voir les bons côtés et les bénédictions qui accompagnent notre vie. Malheureusement, notre train-train quotidien nous empêche de déceler ces bienfaits. 

Prenons l’exemple de notre santé : c’est dans la maladie qu’on réalise les bienfaits d’une excellente santé. Même chose pour lors de la perte d’une personne (rupture amoureuse ou amicale, décès). N’attendez pas qu’une chose vous échappe pour vous rendre compte de son importance. Et pour cela, ressourcez-vous pour vous reconnecter à vous-même, et notez toutes ces petites choses pour lesquelles vous êtes reconnaissant dans la journée ou dans la semaine. 

En psychologie positive, on recommande d’ailleurs de tenir un journal de gratitude en notant 3 choses par semaine ou par jour. Et lorsque je faisais cet exercice, je pouvais réellement prendre du recul sur ma vie, et me rendre compte que ma vie était loin d’être affreuse. Le fait de remarquer les petits bonheurs du quotidien me permettait de réaliser que j’étais plus bénie que ce que je pensais

Orelie : J’aime beaucoup ce conseil. Autre chose aussi que j’aime faire, c’est écrire des lettres de gratitude à des personnes qui ont traversé ma vie à un moment ou l’autre. Et que même si on s’est éloigné, d’avoir envie de pouvoir honorer leur présence dans ma vie. Ces lettres sont donc une marque de reconnaissance et d’amour, ainsi qu’un outil pour se connecter à sa spiritualité. 

Astuce 5 - Faire place à sa spiritualité dans sa vie professionnelle

Marie-Josée : J’admets que ce conseil est plus complexe que les 4 précédents. En tout cas, c’est l’impression que j’ai. Comme on le disait, ce n’est pas toujours simple d’être spirituel à l’extérieur, en rapport aux préjugés qu’on mentionnait plus tôt. On n’ose donc pas forcément révéler notre spiritualité aux autres, pour ne pas apparaître faible ou crédule. Ainsi, réussir à ramener de l’humanité à notre vie professionnelle, grâce à la spiritualité, est donc un beau challenge. Et pour y arriver, la meilleure voie d’entrée est de sortir des objectifs purement matériels et financiers

J’imagine que ceux qui nous écoutent sont déjà tournés vers le côté humain et spirituel. Mais parfois on a tendance à se concentrer sur le salaire, les avantages matériels d’un travail, et à faire quelque chose qui ne nous plait pas forcément, mais qu’on poursuit pour atteindre ses objectifs financiers. Je dirais donc que l’objectif est de sortir le plus possible de ce mode de pensée pour aller vers un côté plus spirituel. 

Il est donc très important de se reconnecter à ses valeurs, à ses croyances profondes, à ses aspirations de l’âme, et d’essayer de vivre sa mission de vie (ou la raison d’être) en l’amenant au travail. Le but est de faire en sorte d’accomplir ses aspirations dans son milieu professionnel, de contribuer à rendre le monde meilleur, et de pouvoir considérer son travail comme un élément d’épanouissement, un palier vers une meilleure spiritualité.

Orelie : C’est très important. On reste donc dans cette dynamique de transition où l’on commence d’abord par soi, par son épanouissement personnel avant de bifurquer sur un épanouissement professionnel. Je te rejoins tout à fait pour être passée par là. 

L'éveil de l'âme

5 conseils pour éveiller et vivre sa spiritualité au quotidien

Les outils utilisés par Marie-Josée

Des outils multisensoriels développés par une multipassionnée

Orelie : je souhaite noter, car on n’a pu vraiment en parler, que l’une de tes particularités est cet aspect multisensoriel que tu possèdes. Tu as donc tes méditations multisensorielles, et une panoplie d’outils créés à travers tes multiples passions. Des outils qui, grâce aux sens et aux multiples ressources naturelles, permettent aux personnes de se connecter à tous leurs sens de vie, mais aussi à leurs sens physiques.

Marie-Josée : Tu fais bien de le préciser. En effet, je suis très curieuse et multipassionnée. J’ai donc essayé de mettre en place une méthodologie qui me ressemble, d’où la création de la méthodologie VOILÀ. Courte et impactante. Dans cette formule, j’ai pu intégrer toutes mes astuces qui, je l’espère, parleront aux autres. Pour résumer : 

  • Le V se réfère à la visualisation créatrice. L’idée est de réussir à créer des images mentales à travers le mind mapping et la méditation visuelle pour répondre à ses problématiques. 
  • Le O fait écho à l’olfaction. C’est là que les huiles essentielles vont intervenir. En me formant à l’olfactothérapie, j’ai pu comprendre l’importance de l’odorat et la connexion qu’a ce sens avec notre cerveau. Grâce à tout cela, j’ai pu mettre en place des synergies pour aider ceux que j’accompagne à travailler sur des thématiques précises. C’est également ici qu’intervient l’aromaquantisme. Ta formation a permis de faire un pont entre la science et la spiritualité, et me permet de créer des synergies adaptées à mes clients grâce à tes tests sur l’essence quantique. J’en profite également pour dire que ta formation allie parfaitement théorie et pratique, et nous guide dans l’usage psycho-énergétique des huiles essentielles. Un point qui n’est pas toujours simple à aborder qu’on n’a pas une formation scientifique.  
  • Le I d’introspection permet à la personne d’être actrice de sa vie en se questionnant sur ses intuitions. 
  • Le L de libération intérieure aide à dépasser ses blocages et ses croyances limitantes. 
  • Le A concerne le passage à l’action après avoir dépassé ses peurs. Car sans action, il n’y a pas de changement.  

L’exercice du jour

Pour nous connecter à notre spiritualité, Marie-Josée nous a préparé un petit exercice, pratico-pratique, en lien avec la thématique du jour. En quelques minutes, elle nous accompagnera dans l’art de rédiger notre autobiographie spirituelle. Une belle manière d’éveiller notre spiritualité, en remontant nos souvenirs jusqu’à notre tendre enfance. Laissez-vous guider dans cette belle valse introspective, et prenez le temps de noter vos réflexions. D’ailleurs, à l’issue de l’exercice, n’hésitez pas à partager vos autobiographies dans les commentaires ! 

Pour ceux et celles qui souhaitent contacter Marie-José, ou suivre ce qu’elle fait, voici comment faire :

  • Écrivez-lui à cette adresse mail : mesquestionsexistentielles@gmail.com 
  • Écoutez les épisodes de son podcast Questions Existentielles 
  • Participez à ces ateliers méditatifs et multisensoriels en présentiel, si vous vous trouvez en Corrèze. Et pour ceux qui vivent plus loin et qui souhaitent bénéficier des replays, patience, cela pourra être possible à partir de septembre.
  • Réservez des sessions de coaching individuel. Actuellement, Marie-Josée propose deux formats de coaching : 
    • Un coaching à la carte pour cibler une thématique précise en 1 ou 2 sessions (ex. croyances limitantes).
    • Une formation coaching se déclinant en modules de 6 ou 8 séances pour traiter des domaines de vie. Pour l’instant, elle se focalise sur la quête de sens dans la vie personnelle, et la quête de sens au travail. À partir de janvier, cette offre devrait s’ouvrir sur deux nouveaux modules (la résilience face aux épreuves de vie, et l’accompagnement à la mort).  

L'éveil de l'âme

Un programme de coaching spirituel pour éveiller et apprendre à vivre sa spiritualité au quotidien.

A propos de l'auteur
Orélie, fondatrice de l'aromaquantisme
Hello !
Je suis Orélie, fondatrice de l'Aromaquantisme

Scientifique de l’esprit et spirituelle de coeur, j’ai trouvé l’équilibre entre ces deux facettes de ma vie.

Découvrez les autres épisodes

De la saison 3 "Révélation de Soi"

Découvrez les autres épisodes

De la saison 2 "Renaissance de Soi"

Découvrez les autres épisodes

De la saison 1 "Reconnaissance de Soi"

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.