La médecine chinoise et ses 5 éléments – 2.6

outil de médecine chinoise

Les 5 éléments de la médecine chinoise

Après l’exploration de la philosophie védique, nous entamons une nouvelle aventure dans notre quête de soi : un voyage dans les spécificités de la médecine chinoise. Présente depuis plusieurs millénaires, cette médecine holistique cherche à préserver notre équilibre. Un point essentiel dans notre projet de renaissance. Mais avant de plonger dans ses 3 piliers, je vous invite à répondre à une question : êtes-vous plutôt d’énergie masculine ou féminine ? Un indice : nul besoin d’être un homme ou une femme pour y répondre. Avez-vous du mal à vous prononcer ? Cet épisode vous aidera à trouver votre réponse. 

Ecoutez l'épisode ci-dessous

Table des matières

Les 3 piliers de la médecine chinoise

Comprendre les particularités de cette médecine traditionnelle 

Dans le cadre de cet épisode, nous nous contenterons d’étudier, en surface, les trois piliers de la médecine traditionnelle chinoise (MTC). Il faut dire que cette pratique englobe de multiples thématiques, difficiles à résumer en quelques minutes. Ici, l’objectif est de vous donner un aperçu global de la philosophie chinoise. Et cela passe par la compréhension de la dualité entre le Yin et le Yang, les énergies essentielles à la vie humaine (ex. Qi, Shen), ainsi que les 12 méridiens.

La symbiose entre le Yin et le Yang

Ce concept s’apparente au modèle quantique « onde particule » que nous utilisons fréquemment en thérapie quantique. Il souligne le principe de la dualité caractérisant le monde énergétique. Ainsi, selon la philosophie chinoise, l’univers est le reflet des oscillations énergétiques de l’ordre du Yin et du Yang. 

  • Le Yang correspond à l’énergie masculine. Une énergie particulièrement active et créatrice. Elle est associée au soleil et à la lumière. 
  • Le Yin traduit une énergie féminine. Passive et destructrice, elle est associée à la lune et à la pénombre. 

Le Yin et le Yang forment un couple indissociable, au même titre que la pénombre de la nuit est indispensable pour voir les étoiles. Dans notre volonté de développement personnel, cette dualité de l’énergie s’avère particulièrement intéressante. En effet, elle se manifeste également au niveau de notre corps physique. 

Prenons l’exemple du cœur qui fonctionne avec une partie droite et gauche. Deux parties jouant un rôle vital dans notre survie. Le côté droit accueille le sang ayant nourri et nettoyé le corps, donc appauvri en oxygène ; et le côté gauche libère du sang enrichi en oxygène, indispensable pour nourrir le corps. 

Cette coopération se retrouve également dans le fonctionnement du cerveau. La partie gauche est liée à l’analyse logique des événements, et à la structuration intellectuelle des pensées. Quant à la partie droite, elle est associée à l’émotionnel, à la créativité, et la logique intuitive. À nouveau, ces deux dualités du cerveau sont essentielles pour garantir notre équilibre et notre épanouissement

Selon la philosophie chinoise, des déséquilibres entre les deux polarités créent des énergies négatives, se cristallisant alors au niveau de notre corps physique. Maladies et instabilités émotionnelles ou intellectuelles s’ensuivent à cause de ces déséquilibres. La MTC cherche donc, systématiquement, à préserver l’équilibre énergétique et la symbiose entre le Yin et le Yang.  

Les énergies Qi, Shen et les 12 méridiens

Toutefois, la philosophie chinoise s’avère plus complexe que cela. Elle comprend beaucoup d’autres formes d’énergie, autres que le Yin et le Yang. Deux énergies nous intéressent particulièrement : 

  • Le Shen, l’énergie spirituelle et immatérielle. Elle est associée à la conscience et à l’intelligence. Et notamment à l’intelligence émotionnelle. Elle forme l’esprit du cœur. Elle procure la force de pensée et d’analyse, tout en restant connectée à l’énergie de son cœur. Cette énergie s’active grâce à la méditation ou les arts (l’artisanat ou les arts martiaux). 
  • Le Qi, l’énergie vitale. La force invisible et intangible qui donne vie à notre corps. Le Qi nourrit et préserve nos tissus, fluides et organes internes. 

Et en plus de ces deux énergies, vous avez les fameux points d’acupuncture. Ces derniers forment des portails énergétiques permettant à l’énergie vitale (le Qi) d’entrer dans le corps. Bien évidemment, ces points d’acupuncture ne sont pas distribués de façon aléatoire au niveau du corps. Ils suivent des méridiens qui sont au nombre de douze. 

Les douze méridiens fonctionnent par paire : chaque paire étant liée à un organe vital et viscéral. Gardez à l’esprit que c’est la circulation de l’énergie vitale dans les méridiens qui assurent la survie et la croissance de l’individu. 

Le champ AromaQuantique

préserve votre équilibre énergétique

illustration d'une plateforme de cours sur l'aromaquantisme

La place de la médecine chinoise en thérapie

Utiliser les pratiques de la MTC dans un processus thérapeutique

Les points d’acupuncture intéressent particulièrement la médecine conventionnelle. D’ailleurs, de nombreuses études scientifiques nous éclairent sur leur fonctionnement. De même, elles mettent en évidence les différentes conductivités électriques au niveau des points d’acupuncture. Elles vont, par exemple, montrer qu’il y a des changements de conductivité significatifs en fonction de l’état de conscience. C’est le cas, par exemple, d’une personne qui dort, ou qui se trouve dans un état d’hypnose. Ces études soulignent ainsi la complémentarité existant entre le système nerveux et le système méridien.

Dans notre désir de guérison ou d’épanouissement, il est important de noter que les points d’acupuncture ne sont pas qu’un simple outil thérapeutique pour réguler l’énergie. Ils jouent également le rôle d’outil de diagnostic. En effet, ils aident à observer les déséquilibres et dysfonctionnements relatifs à des organes spécifiques, ou au système nerveux.

Pour mieux faciliter la compréhension, dites-vous que le principe de l’utilisation des points d’acupuncture est d’accroître les flux énergétiques là où il y a des déficits d’énergie. Tout cela dans le but de restaurer l’équilibre. De manière traditionnelle, cette activation se faisait avec des aiguilles. Mais aujourd’hui, les ressources naturelles sont de plus en plus utilisées par les thérapies énergétiques.

Vous avez l’exemple de la moxibustion qui consiste à brûler de l’armoise au niveau des points d’acupuncture, de sorte à les réchauffer et à faire circuler l’énergie. La vibration des huiles essentielles sert également dans ce processus d’activation. On peut également citer les cristaux utilisés en lithothérapie ; ou des méthodes de pression, sans aiguille, employées dans l’acupressure ou la réflexologie

Enfin, notez que les méridiens sont particulièrement marqués par les rythmes de la nature. En effet, le biorythme chinois tient compte des heures auxquelles les organes sont particulièrement animés par l’énergie vitale. En d’autres termes, certaines heures sont plus optimales pour travailler avec l’énergie de certains méridiens.

L’importance des 5 éléments de la médecine chinoise

Une question d’équilibre

Dans l’épisode sur l’ayurveda, je vous disais que la médecine traditionnelle chinoise présentait également 5 éléments. Malgré quelques différences, des complémentarités existent. Avec la MTC, nous retrouvons :

  • Le feu ;
  • le bois ;
  • la terre ;
  • l’eau ;
  • et le métal.

Ces 5 éléments interagissent de façon complémentaire à de nombreux niveaux. Et à l’image du Yin et du Yang, deux grands cycles se dégagent. Tout d’abord, un cycle générateur, où les éléments se donnent naissance et se nourrissent les uns les autres. Puis, un cycle destructeur, où les éléments se détruisent les uns les autres. Une histoire, simple à retenir, permet d’évaluer les interactions entre les différents éléments. 

Le cycle générateur des éléments de la médecine chinoise

Le point de départ réside dans le feu, créé à partir du bois. En brûlant, le bois donne ses cendres à la terre. Cette dernière produit du métal puisqu’elle contient de nombreux minerais. Le minerai participe à la production de l’eau. D’ailleurs, ce n’est pas pour rien que l’on retrouve des sources d’eau à proximité de dépôts calcaires. Nous poursuivons avec l’eau qui alimente les arbres, sources de bois. On ferme la boucle en retrouvant le bois qui est à l’origine du feu. 

Vous l’aurez compris, nous sommes face à un cycle générateur, où chaque élément donne vie à un autre élément.

Le cycle destructeur en MTC

En revanche, si un élément s’avère trop dominant par rapport aux autres, il devient source de destruction. De même, un élément en faible présence perd son pouvoir générateur. Ainsi, l’eau en excès éteint de feu ; une surabondance de feu détruit le métal ; et une surprésence du métal dans le sol l’asphyxie et empêche les herbes de croître. Toujours dans cette même dynamique, l’eau peut détruire la terre en cas d’inondation ou d’érosion importante. 

Cette courte illustration souligne l’importance de maintenir un bon équilibre entre les différents éléments. Notez qu’on retrouve également ces cycles au niveau des flux énergétiques dans les organes du corps. En effet, n’oubliez pas que chaque élément est associé à un organe et à des viscères. 

  • Le feu est relié au cœur et au petit intestin. 
  • Le bois est associé au foie et à la vésicule biliaire. 
  • La terre est liée à la rate, au pancréas et à l’estomac. 
  • L’eau au rein et à la vessie. 
  • Le métal au poumon et au gros intestin. 

Visualisons le parcours de l’énergie vitale qui circule du cœur vers la rate, de la rate vers les poumons, des poumons vers les reins, des reins vers le foie, et du foie vers le cœur. De ce fait, en cas de dysfonctionnement au niveau des poumons, les reins sont affectés aussi par un processus de réaction à la chaîne. Tout est donc lié.  

Le champ AromaQuantique

utilise la médecine chinoise comme outil thérapeutique

L'exercice du jour

Terminons notre exploration de la MTC avec un exercice (10:00) qui bouscule un peu nos habitudes. En quelques minutes, nous définirons l’énergie, Yin ou Yang, qui domine le plus en vous. Cette rapide évaluation mime des exemples de questions que vous pourriez avoir dans le cadre d’une thérapie quantique. Vous pourrez également noter les instabilités qui existent en vous. Bien sûr, ce n’est qu’un début. La suite du travail pourra être approfondie dans le champ aromaquantique

En effet, l’espace que je propose utilise la médecine chinoise comme outil. Ainsi, on emploie les huiles essentielles sur les différents points d’acupuncture. De quoi cibler des champs énergétiques bien précis. Pour plus d’information, n’hésitez pas à nous rejoindre !

Le champ AromaQuantique

adopte une approche holistique pour atteindre l’épanouissement

A propos de l'auteur
Orélie, fondatrice de l'aromaquantisme
Hello !
Je suis Orélie, fondatrice de l'Aromaquantisme

Bien que je sois une femme et en couple avec homme, je suis d’énergie particulièrement Yang.
Comme quoi, il faut se méfier des stéréotype. 

Découvrez les autres épisodes

De la saion 1 "Reconnaissance de Soi"

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.