Espace Membres
Catégories
Podcast Métasensoriel S2 - Renaissance de Soi

Aromaquantisme : renaître en suivant sa mission de vie – 2.12

Dans cet épisode 2.12 du podcast Métasensoriel, découvrez les différents éléments qui m’ont mené à fonder l’aromaquantisme.

Bienvenue sur le podcast Métasensoriel

Disponible sur toutes les plateformes :
Spotify Itunes Google Podcasts
S’abonner au podcast >

Une renaissance holistique favorisée par l’aromaquantisme

Pour clôturer en beauté cette saison 2 axée sur la renaissance, je tenais à remonter le temps avec vous, à une période où l’aromaquantisme n’existait pas encore. Car si, désormais, cette approche vous est familière, un élément central à sa compréhension n’a pas encore été traité : les raisons qui m’ont poussé à la créer. Dans cet épisode 2.12 du podcast Métasensoriel, je vous ouvre un pan de mon identité, et vous dévoile comment renaître grâce à l’aromaquantisme, ma mission de vie.

Table des matières

Se sentir aligner avec ses choix grâce à l’aromaquantisme

Une approche adaptée à mes valeurs

Durant cette saison 2 sur la renaissance, nous avons, au fil des épisodes, exploré différentes manières de se retrouver pour mieux renaître. Que cela soit dans un cadre personnel ou professionnel. Nous avons appris à nous fier à notre intuition et aux messages cachés de l’univers pour accéder à une nouvelle étape de notre cheminement personnel. Et mon cheminement vers l’Aromaquantisme prouve, avec perfection, l’intérêt d’apprendre à écouter ses sens.

Bien évidemment, je ne reviendrai pas sur les informations partagées avec vous dans l’épisode 1.2 traitant de l’aromaquantisme. Aujourd’hui, l’objectif consiste à vous illustrer l’interconnexion qui existe entre cette approche et mon parcours de vie. L’occasion idéale pour vous expliquer la structure et le modèle choisis pour diffuser et partager mes connaissances sur l’énergie quantique des huiles essentielles.

À vous, mes amis thérapeutes et coach bien-être, je ne vous apprends rien en disant que trouver une stratégie marketing qui nous ressemble est un challenge. De même, trouver des clients avec lesquels on raisonne pleinement, et qui nous épanouissent autant que nous leur rapportant n’est pas toujours évident. Pourtant, avec l’aromaquantisme, je suis convaincue d’avoir réussi à relever ce défi. D’où mon souhait de vous partager les éléments qui m’ont aidé à y parvenir. J’espère sincèrement que mon propre parcours pourra vous inspirer. 

Balancer entre science et spiritualité

Comment allier mes deux identités clés ? 

Je ne pense pas être unique en sortant cette phrase : je suis la somme de plusieurs personnalités. Et parmi elles s’illustrent deux principales dualités qui se complètent. Un petit peu comme l’énergie quantique avec la particule et l’onde, ou le yin et le yang. Mes deux grandes dynamiques sont la science et la spiritualité. Deux aspects qui me suivent depuis toujours.

Enfance axée sur les sciences

Pourtant, au début de mon parcours de vie, j’ai peiné à trouver l’équilibre. Ainsi, enfant, le système éducatif m’a vivement encouragé à développer mon esprit scientifique par rapport à tout le reste. Excellente élève, j’adorais les maths, la physique, la biologie, ainsi que tout ce qui pouvait avoir trait à la science. En parallèle, je m’intéressais également aux matières étudiant le développement de l’être humain (histoire, géographie). 

En revanche, le français n’a jamais été ma tasse de thé ! Depuis toujours, j’ai tendance à oublier des mots, ou à inverser les lettres entre elles. Vous avez sans doute remarqué mes petites erreurs de langage au fil des épisodes. Avec un peu d’humour, j’essaie maintenant de me réconforter en me disant que je lis tout simplement entre les lignes. Toujours est-il que ses lacunes m’ont encore plus poussé à me réfugier dans les sciences. 

Un penchant pour la nature

Petite, en plus des sciences, je nourrissais également un fort intérêt pour la nature. L’un de mes rêves était d’ailleurs de devenir guide de montagne. J’avais envie de déceler le secret des plantes, de connaître leurs usages et de pouvoir me soigner avec. Et c’est exactement pour cela que je me suis tournée vers des études de bio-ingénieure spécialisée en agronomie tropicale

Cibler le milieu tropical permettait d’approfondir des connaissances dans l’ethnobotanique des plantes à travers le monde, et pas uniquement en montagne. J’accueillais avec enthousiasme cette immersion dans différentes cultures, et leur approche des plantes et essences aromatiques. Ainsi, bien que cela ne correspondait pas parfaitement à mon rêve d’enfance, je suis arrivée là où je devais être. En tout cas, à cet instant précis. 

À la découverte d’un monde de savoirs

Mes premières années en tant qu’ingénieure agronome évoluent dans un contexte où je voyageais énormément. Comme j’aime le dire, durant cette période, j’ai collecté des graines de savoir aux 4 coins du monde. Mais après 10 ans, j’ai développé un sentiment de manque, comme si j’avais fait le tour de mon métier. Je voulais plus, et désirais trouver du sens à la vie, et pas uniquement celle de l’être humain. Je nourrissais ce besoin de comprendre les mécanismes de toutes formes de vie, et notamment celles des plantes aromatiques.

Que ce soit via les huiles essentielles, les rêves lucides, ou encore suite aux multiples synchronicités que j’ai vécues, je prenais de plus en plus conscience qu’il me restait à découvrir et à exploiter un potentiel immense de connaissance qui, jusqu’alors, était resté caché. Mais comment l’analyser, l’éprouver, le tester ? 

Mon esprit scientifique brûlait d’obtenir des réponses à tous ces questionnements. J’avais envie de trouver de la logique à des phénomènes inexpliqués par les canaux classiques. Plus que jamais, je voulais sortir des limites du monde scientifique conventionnel, pour m’aventurer dans un univers plus complet, celui de la science de la spiritualité. Et finalement, ce souhait de trouver l’équilibre entre mes deux univers, la science et la spiritualité, a marqué le début de mon processus de renaissance.

Renouer avec ma spiritualité

Cheminer vers la spiritualité au rythme des formations et des rencontres

Plusieurs portes d’entrée m’ont permis de me reconnecter à ma spiritualité. La première concerne la lithothérapie. Il faut savoir que durant mon enfance et mon adolescence, j’ai toujours été attiré par les pierres et les cristaux. Plus tard, je décide d’explorer cet intérêt en suivant les enseignements de Julia Boschiero. J’ai vraiment admiré son approche éthique de la lithosophie. Elle a d’ailleurs réussi à m’inspirer à insuffler plus d’éthique dans l’aromaquantisme. 

Puis, j’ai passé mes deux niveaux de reiki. Ce n’était pas du tout dans l’idée de donner des soins énergétiques. L’idée était surtout de protéger mes propres champs énergétiques, et de pouvoir me ressourcer plus facilement.

Ensuite, j’ai suivi une année de formation en chamanisme dès mon arrivée en Australie, en 2019. Avec du recul, cette expérience, assez étrange, m’a gardé sur ma faim. J’en suis ressortie avec plus de questions que de réponses sur le milieu de l’énergie. De plus, certaines notions enseignées me paraissaient souvent déconnectées de la vérité. Et c’est ainsi que j’ai compris que je devais revenir aux sources de toutes choses, et m’intéresser, avec attention et pleine conscience, à l’énergie quantique.

Retour aux sources

Une plongée plus holistique dans le milieu des énergies

À ce stade de ma vie, je désirais me former à la bioénergie, à l’énergie quantique et la thérapie quantique. Cette fois-ci, je comptais aller à la source des connaissances. Je voulais remonter le plus haut possible dans la chaîne de savoir, pour ne pas risquer d’être influencé par les filtres d’une autre personne. L’objectif était clair : éviter toutes formes de déformation dues aux enseignements d’autrui, transmis encore et encore par le bouche-à-oreille. Je voulais du concret.

C’est ainsi que j’ai opté pour un master universitaire en thérapie par la guérison quantique. J’ai fait valoir mon diplôme de bioingénieur pour faire une passerelle vers la faculté de la santé naturelle, et j’ai été acceptée.

Désormais, les auditeurs du podcast le savent : l’énergie quantique se retrouve partout. Donc autant vous dire que les outils de travail sont nombreux. Pour moi, il était évident de me reposer sur les huiles essentielles, des outils qui m’accompagnent depuis toujours. J’ai donc orienté tous mes travaux autour de la psycho-énergie des huiles essentielles.  

Les enseignements sur la thérapie quantique, appris sur les bancs de l’université, m’ont renforcée dans mes propres savoirs. Je pouvais enfin réconcilier, de manière harmonieuse, ma raison, mon intuition et mes aspirations profondes. 

L’aromaquantisme : l’équilibre retrouvé

Pouvoir enfin combiner science et spiritualité

De cette aventure introspective est née l’aromaquantisme. Une approche alliant les thérapies aromatiques et la thérapie quantique. Notez que je préfère parler de thérapie aromatique à la place d’aromathérapie. Pourquoi ? Pour la simple raison que les plantes aromatiques n’ont pas attendu l’arrivée de l’aromathérapie pour prouver leur efficacité. Leur puissance se ressent depuis des millénaires. Ainsi, pour ne pas restreindre le fort potentiel de ces bijoux de la nature, nous opterons pour l’expression thérapies aromatiques.

Prioriser l’esprit de partage et de communauté

Difficile de décrire le champ aromaquantique sans parler de ses membres. Pour l’illustrer, disons que je considère l’aromaquantisme comme une grande maison peuplée de multiples colocataires. Une sorte d’habitat collectif de création, où chaque membre nourrit le groupe de son savoir unique. En d’autres termes, j’y vois un pôle de connaissances vivant

Bien évidemment, l’aromaquantisme présente une formation sur le terme classique. À savoir une formation structurée en modules, avec un fil conducteur précis. Mais ce n’est pas tout. Différents outils viennent graviter autour de son fondement, et aident à créer du contenu personnalisé et unique, propre aux besoins et aux demandes de chaque membre. Certaines demandes me sont adressées directement. D’autres me sont indiqués de manière plus subtile par l’univers. 

D’ailleurs, pour prendre un exemple récent : avec les membres du champ aromaquantique, nous avons effectué un switch fréquentiel spécialement dédié à la paix, et au fait de faire un don de paix sur le plan énergétique. Un ajout personnalisé, très apprécié par la communauté.

Un modèle inclusif, adapté à tous les budgets

L’abonnement mensuel proposé représente également une autre grande particularité de l’aromaquantisme. En faisant une rapide recherche sur internet, vous trouverez de nombreuses formations en aromathérapie holistique, vibratoire, intégrale, énergétique, intuitive, etc. On ne les compte plus ! Preuve que de plus en plus de personnes sont en quête de sens, et de connaissances sur les huiles essentielles

Et les formations se vendent à des prix variant, généralement, entre 500 € et 2000 €. Si je n’ai aucun doute sur le fait que ces prix soient justifiés, je ne me vois pas apposer un tarif sur mon approche. Souvent, avec ce type de formation, les connaissances sont données clé en main, et les personnes se forment à durée déterminée, avant d’évoluer seules dans leur pratique, une fois la formation terminée. 

L’aromaquantisme ne peut entrer dans ce modèle classique. Selon moi, ce savoir est un don de l’univers. Un don canalisé, le fruit d’une conscience collective que j’ai absolument envie de transmettre le plus éthiquement possible. En proposant un abonnement mensuel, je réussis alors à atteindre cet objectif. Je peux ainsi offrir mon expertise à prix abordable, mais sans que cela n’entache la qualité du contenu, en perpétuelle évolution. 

Les membres de l’aromaquantisme peuvent rester aussi longtemps qu’ils le souhaitent, et s’enrichir, toujours plus de connaissances, avec des personnes inspirantes. Et à tout moment, quand ils le ressentent, ils ont cette liberté de s’envoler d’eux-mêmes, sans le groupe, pour poursuivre leur cheminement.

Une philosophie de vie

Le système d’abonnement mensuel répond également à son souhait de faire de l’aromaquantisme une philosophie de vie. D’ailleurs, lorsqu’on est coach ou thérapeute, je pense que c’est essentiel de rester dans une dynamique de formation continue. Il est déconseillé de faire du sur-place, et il est vivement encouragé de continuer à développer ses compétences. 

Le modèle adopté par l’aromaquantisme encourage donc ce mode de pensée. La fin de la formation ne marque pas la fin de votre apprentissage. Vous vous placez dans un espace évolutif de partage, avec des personnes partageant les mêmes valeurs que vous. Les nombreux thérapeutes et coachs composant la communauté vous poussent, sans cesse, à vous remettre en question, à évoluer dans votre pratique, et à vous ressourcer. Vous n’êtes plus seul

C’est donc une immense fierté pour moi de permettre au plus grand nombre d’en profiter. Je me dis alors que, peu importe le budget de la personne, elle pourra accéder à cet espace à haute fréquence. Et c’est exactement l’image que je conçois l’énergie quantique et de la conscience collective. Une approche inclusive, basée sur la solidarité, et tout à fait alignée avec mes valeurs.

Une approche axée sur l’intuition

En plus du tarif, très tôt, une décision m’a occupé l’esprit : la stratégie marketing à adopter. Bien que l’aromaquantisme me fasse vibrer, au point de vouloir le transmettre à tout prix, je n’ai jamais été emballée par une approche marketing conventionnelle. Ainsi je n’ai jamais eu cette envie de me plonger dans l’univers des réseaux sociaux, ou uniquement par vagues, et selon mon intuition du moment.

Je refusais les stratégies intrusives et publicités intempestives. À la place, je souhaitais promouvoir un marketing intuitif. Et quelle joie de réaliser que toutes les personnes qui ont suivi l’aromaquantisme, jusqu’ici, l’ont fait parce qu’elles ont suivi leur intuition. Elles ont fait leur choix sur un coup de cœur, et en se fiant à leurs sens. 

Et cela m’apporte énormément de réconfort : je sais que les personnes rejoignant le champ aromaquantique possèdent déjà une certaine sensibilité, et que cet espace va influencer de manière positive leur cheminement de vie. Ce choix de s’écouter représente un aspect essentiel de l’aromaquantisme qui encourage, avant tout, le fait d’écouter son intuition, de suivre la voie de son cœur et de nourrir son esprit.

Exercice pratico-pratique

Méditation sensorielle

Terminons en beauté cette saison 2 avec un exercice pour vous connecter à vos sens, à votre intuition, à vous-même. Comme souvent, nous entrerons dans une bulle méditative et de visualisation. Et en quelques minutes, nous collecterons ensemble les éléments utiles à votre propre renaissance. Si cet exercice représente une belle base pour renaître de manière holistique, n’oubliez pas que l’aromaquantisme reste un excellent outil dans votre parcours initiatique.

Par Orélie Aromaquantisme

Spirituelle de l'esprit et scientifique du coeur, Orélie est la fondatrice de l’AromaQuantisme. Bioingénieure spécialisée en milieu tropical, et dotée d’un master en thérapie quantique, Orélie aide les coachs et les thérapeutes à valoriser la psycho-énergie des huiles essentielles pour accroitre l'impact de leurs accompagnements.

Co-créeons sur ce sujet :
partagez vos commentaires ou questions ci-dessous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *