Allez à la rencontre de l’âme de votre entreprise – 3.11

5 clés pour se révéler par l’âme de son entreprise

Êtes-vous à l’écoute de l’âme de votre entreprise ? Réalisez-vous la place qu’elle occupe dans votre processus de révélation de soi ? Sandrine Galley nous aidera à répondre à ces questions dans cet épisode du podcast Métasensoriel. Nous explorerons l’âme de votre business  au rythme des tambours chamaniques. Un voyage transcendant, parsemé de surprises, à ne pas manquer. C’est parti !      

Ecoutez l'épisode ci-dessous

Table des matières

Un mot sur Sandrine Galley : messagère chamanique de l'âme

Découvrir notre invitée du jour

Orélie : Unique en son genre, Sandrine Galley se définit comme messagère de l’âme. Un rôle qui implique d’elle de voyager, en elle-même et avec les autres. Le voyage étant l’activité centrale de ses accompagnements. Ainsi, dans l’objectif de nous aider à nous révéler, et à cheminer intérieurement, Sandrine propose des voyages énergétiques au tambour chamanique. Lors de cette traversée libératrice, trois de ses outils vous serviront de guide :

  • Le tambour, bien évidemment, qui rappelle le battement de la terre et du cœur. Puissant et sécurisant, il facilite l’accès à vos sens, vos visions, vos rêves et aux mondes subtils.
  • Le chant intuitif qui revêt un pouvoir guérisseur. À l’aide de sa voix, Sandrine active un processus de libération qui vous ouvre à de nouvelles opportunités. Vous parvenez ainsi à vous épanouir dans votre corps pour vous aligner à votre propre énergie.
  • Le langage de lumière qui permet de communiquer avec le cœur, et directement d’âme à âme, sans passer par le mental. Un soin exceptionnel qui déverrouille en vous une nouvelle conscience.

Aujourd’hui, grâce à ses capacités exceptionnelles, nous découvrirons 5 clés pour nous révéler par l’âme de notre entreprise. 

Clé 1 : L’âme de votre entreprise a tant à vous dire

Savoir écouter son âme 

Sandrine : issu du chamanisme, ce titre renvoie à une notion clé : tout a une âme, y compris votre entreprise. Pour moi, cette dernière est le prolongement de l’entrepreneur. Ainsi, il est dommage de copier-coller des modèles tout faits, au lieu de créer un modèle adapté à soi. En effet, bien souvent, les entrepreneurs cherchent à reproduire ce qui fonctionne chez les autres. En faisant cela, ils s’interdisent de se connecter à leur véritable identité en calquant un modèle qui peut ne pas les correspondre. Selon moi, il est essentiel d’adopter un modèle unique à votre profil. Tout comme j’ai réussi à compiler mes propres outils, je conseille à chacun de découvrir les siens. 

Comment ? En communiquant avec l’âme de son entreprise. Celle-ci va nous dire ce qu’elle attend de nous. Recevez les messages qu’elle vous envoie, et apprenez à les accepter. Le défi est là. 

Sandrine Galley

Allez à la rencontre de l’âme de votre entreprise 

Clé 2 : l’entreprise est votre meilleure amie

Créer une relation humaine et amicale avec sa structure

Sandrine : Dans l’optique de lâcher prise et de mieux écouter votre entreprise, apprenez à considérer votre structure comme une amie qui vous veut du bien. Cela facilite alors la communication entre vous deux. Vous êtes plus ouvert(e) à ses suggestions et conseils, tout en désirant la choyer comme une proche. Certaines questions viendront alors naturellement à vous : que pourrais-je lui apporter ? Qu’est-ce que je m’autoriserais à faire pour elle ? 

Vous sortez donc de ce schéma du faire pour faire, pour revenir à une relation plus humaine. Une connexion d’âme à âme, de cœur à cœur, pour réaliser des projets qui vous font vibrer. Cette manière d’appréhender votre entreprise permet de prendre de la hauteur, et de se détacher de votre structure. Un choix qui permet de se dépasser. Développer cette relation amicale avec votre entreprise aide aussi à éviter certaines erreurs. 

Orélie : En effet, ayez le réflexe de vous poser cette question : est-ce que ma meilleure amie me demanderait de faire cela ? Souvent, je vois des personnes s’engouffrer dans des voies qu’elles ne désirent pas prendre. Elles sortent alors complètement de leur zone de confiance, et perdent foi en elles-mêmes. Se poser cette question permet de baliser notre cheminement avec notre entreprise. Elle devient une guide bienveillante, et nous mène vers des projets alignés à nos sens et à notre identité.

Clé 3 : l’âme de vos produits sont à votre service

Proposer des offres en alignement avec soi-même

Sandrine : Tout comme notre entreprise, nos produits et services détiennent une âme. Et ces derniers n’échappent pas à ce besoin de calquer des modèles venant de l’extérieur. Une décision qui nous pousse, comme tu dis, à sortir de notre zone de confort. Ainsi, sur le long terme, on finit par sortir de sa zone d’estime de soi. La confiance disparaît, tout comme le plaisir d’évoluer dans son entreprise. Et comme on ne colle pas à ce qu’on nous demande d’être par rapport à ce modèle externe, la réussite ne vient pas

Voilà pourquoi il est essentiel de s’ancrer, à nouveau, dans ses produits, ses services et ses accompagnements. Qu’ont-ils à nous dire ? Revenez sur chacune de vos offres pour explorer leurs spécificités, et ce qu’ils ont à vous dire.  

Généralement, dans le marketing, on nous encourage à trouver une cible et à nous segmenter. Toutefois, cela risque de nous enfermer. Pour ma part, compte tenu de mon côté multiple, je ne pouvais me contenter d’un seul produit standard. Ainsi, mon offre s’adapte à la situation. 

Finalement, revenir à l’âme de ses produits encourage à développer des compétences et qualités propres à l’offre en question. On s’épanouit dans cette énergie de communication. Le produit nous encourage alors à avancer, et à oser faire certaines choses auxquelles on n’aurait pas pensé, tout en respectant notre individualité.

D’ailleurs, si on agit comme cela régulièrement, on parvient à s’ajuster au fur et à mesure, et de manière constante. En d’autres termes, on reste aligné en permanence avec notre entreprise. 

Clé 4 : la nouveauté comme source d’épanouissement

Identifier les moments clés pour se développer

Sandrine : Cette clé est en lien direct avec la précédente : celle qui nous encourage à écouter chaque offre et service, de manière individuelle. C’est le meilleur moyen d’accueillir la nouveauté, et d’évoluer avec épanouissement. D’où l’inconvénient de dupliquer des modèles extérieurs à soi : on loupe des évolutions essentielles à notre développement. 

Ainsi, en entrant en communication avec vos produits, vous noterez leurs messages, et leurs appels, durant des moments clés, à sortir de votre zone de confort. Et tout cela, sans vous brusquer. Les évolutions suivent votre rythme, et respectent les étapes que votre âme a envie d’expérimenter, autant sur le plan professionnel que personnel.

Je l’ai remarqué dans mon propre parcours, et particulièrement par rapport à mon désir de m’ouvrir au marché international. J’aurais pu forcer les choses, mais à la place, j’ai préféré laisser cette envie se poser, et attendre qu’elle se réalise au bon moment, lorsque l’âme de mon entreprise s’est sentie prête, sur tous les plans. Ainsi, il faut savoir rester patient(e), et faire confiance aux messages de l’âme de votre entreprise. En effet, communiquer avec elle n’est pas l’unique étape ; il est tout aussi important de la ramener dans la matière, de cheminer patiemment avec elle, et de mettre en action les messages qu’elle nous envoie.

Ne restez pas uniquement dans des plans subtils et des rêves : laissez les messages se matérialiser

Orélie : Ce que tu dis me fait penser aux personnes, autour de moi, qui vont vers l’entrepreneuriat pour exprimer leur créativité et leur indépendance. Pourtant, une fois l’entreprise créée, la peur d’oser s’installe, et certains entrepreneurs se refusent à la nouveauté. Ton message insiste donc sur l’idée qu’oser fait partie de notre cheminement. D’ailleurs, on retrouve cet esprit d’aventure et d’action dans tes voyages chamaniques.

Voyages chamaniques

à la rencontre de votre âme et de celle de votre entreprise

Clé 5 : l’ouverture à de nouvelles capacités extra-sensorielles

Oser explorer au-delà des acquis

Sandrine : Tu fais bien de le noter. La dernière clé rebondit d’ailleurs sur cette ouverture à la créativité, soit à de nouvelles capacités extrasensorielles. Souvent, quand on commence cet exercice d’écoute de son entreprise, de ses produits et services, on cherche à se rassurer avec des formations et enseignements théoriques. Mais assez vite, on va se sentir enfermé, et à l’étroit. Il faudra alors sortir de l’enseignement et de cadre policé, pour faire appel à la créativité. 

Ainsi, dans mes cercles de voyage en groupe, nous expérimentons beaucoup. Nous plongeons dans les champs subtils et les sensations. Selon la situation, je peux faire appel, par exemple, à mes capacités médiumniques ou au magnétisme. Certaines fois, on tente de compléter la formation initiale avec de nouveaux outils qui vous font vibrer. Cela peut être des huiles essentielles. Dites-vous qu’être connecté à l’âme de votre entreprise et de vos produits suppose d’expérimenter, et d’en tirer des leçons pour créer vos propres outils.

Orélie : Cette clé fait justement écho à l’aromaquantisme que je considère comme un corps de connaissances vivant. Il est voué à évoluer au fil des pratiques et des informations infusées par les membres de la communauté. Pour moi, il est prétentieux de croire que les connaissances sont figées. Gardez toujours cette dynamique de mouvement : vous avez tout à fait le droit d’infuser vos expériences et capacités extrasensorielles dans vos pratiques.

Sandrine : Oui, il faut s’autoriser à explorer. Bien sûr, ce cheminement se fait sur le long terme. À vous de mettre du cadre et de la structure pour créer un résultat unique à votre profil. D’ailleurs, en revenant sur votre parcours, vous observerez le chemin effectué. Ce sera alors plus simple pour vous d’analyser les éléments incrémentés au fur et à mesure.

L’exercice du jour

Orélie : Rien de mieux qu’un voyage au bruit du son d’un tambour pour clôturer cet épisode (25:35). Sortez vos écouteurs, fermez les yeux, et laissez-vous embarquer par l’énergie vivifiante de Sandrine. Avec fluidité, elle vous aidera à vous connecter à l’âme de votre entreprise et de vos produits. Une expérience puissante à ne pas rater ! 

Pour ceux et celles souhaitant en savoir plus sur l’offre de Sandrine, rendez-vous à 36.46. Voici un aperçu de ses accompagnements, toujours au rythme d’un tambour pour nettoyer et se libérer de ses croyances, et se recentrer sur le passage à l’action : 

  • Un accompagnement personnalisé pour gagner confiance et estime de soi pour pouvoir s’ouvrir à des dons spirituels.

Des cercles de voyage pour les entrepreneurs : un espace de groupe pour canaliser l’énergie de la communauté afin de profiter des explorations de chacun(e).

A propos de l'auteur
Orélie, fondatrice de l'aromaquantisme
Hello !
Je suis Orélie, fondatrice de l'Aromaquantisme

Dans une autre vie, j’ai été ingénieure agronome. Aujourd’hui, je suis Mentor en thérapie quantique, spécialisée dans les plantes aromatiques et les huiles essentielles.  Je vous  emmène dans l’univers psycho-énergétique des huiles essentielles.

Découvrez les autres épisodes

De la saison 3 "Révélation de Soi"

Découvrez les autres épisodes

De la saison 2 "Renaissance de Soi"

Découvrez les autres épisodes

De la saison 1 "Reconnaissance de Soi"

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.