10 conseils pour mieux écouter son intuition – 1.3

écouter son intuition grâce à 10 conseils

L'art de mieux écouter son intuition

L’art d’écouter sa sagesse intérieure

Clairvoyance, petite voix, clairsentience, clairolfaction ou encore 6e sens, l’intuition porte plusieurs appellations. Et peu importe le nom, une chose est sûre, elle est un outil indispensable pour affronter le chaos de nos quotidiens. Mais comment mieux écouter son intuition ? Et que faire pour exploiter tout son potentiel ? Découvrez dans cet article 10 conseils pour devenir une personne plus intuitive. 

Ecoutez l'épisode ci-dessous

Qu’est-ce que l’intuition ?

Comprendre ce don propre à chacun

Enfant, j’ai demandé à ma maman de me définir ce qu’était l’intuition. Aujourd’hui encore, je ne peux m’empêcher de sourire en repensant à sa réponse. D’après elle, l’intuition est le sixième sens dont les femmes sont dotées. Quelle ne fut pas ma joie de faire partie de ce club privilégié ! Et quelle fierté d’avoir un don que mon petit frère n’avait pas ! Bien sûr, cette définition est loin d’être juste. En effet, nous avons tous un sens de l’intuition, et ce don ne se limite pas aux femmes.

Je l’apprendrai d’ailleurs assez rapidement lors de mes explorations personnelles. Ainsi, au fil de mes expériences, j’en ai déduit que l’intuition se manifeste de différentes manières en fonction de la personne qui la ressent. Elle ne se rattache à aucun sens en particulier, et s’adapte à chaque individu. De ce fait, l’on peut s’accorder à dire que l’intuition est une perception extrasensorielle

Toutefois, pour nous rassembler sur une définition commune, disons que c’est la capacité à percevoir un événement futur qui pourrait représenter une opportunité ou une menace pour nous. Ainsi, son rôle majeur est de rapporter des informations spécifiques dans notre corps mental, de sorte que l’on puisse prendre les bonnes décisions de manière consciente.

Comment se manifeste l’intuition ?

Un don aussi unique que vous

Il vous est sûrement déjà arrivé de prendre une décision en vous basant sur votre ressenti. Comme si une force tapie en vous vous poussait à prendre une direction au lieu d’une autre. On ne se l’explique pas, mais au fond de nous, on sait que c’est le bon chemin à suivre. Dans ces cas-là, l’intuition est relativement prononcée. Tout votre être vous annonce si un choix est bon ou mauvais. Il faudra alors apprendre à vous fier à votre intuition. Celle-ci vous parle d’ailleurs de différentes façons. 

Certains la connaissent comme cette petite voix leur murmurant à l’oreille. D’autres expérimentent des frissons ou des papillons dans leur ventre. Et n’oublions pas les personnes qui ressentent une intuition d’ordre olfactif, ou qui communiquent avec leur sixième sens à travers des visions. Vous l’aurez compris : le langage de l’intuition est multifacette. Et en fonction de la forme qu’elle prend, de nombreux noms viennent la définir. À savoir des appellations telles que la clairvoyance, la clairsentience ou encore la clairolfaction. Des termes largement utilisés dans le Design Humain : une science qui mérite un podcast et un article à part entière.

Activez votre clairolfaction

grâce au champ AromaQuantique

illustration d'une plateforme de cours sur l'aromaquantisme

Comment mieux écouter son intuition ?

Conseil 1 - Accepter sa présence

Vous êtes sûrement nombreux à être familiers avec la notion de psychologie positive. Celle-ci se base sur le pouvoir de la visualisation. Ainsi, plus on visualise une idée de manière positive, plus on attire le positif en s’inscrivant dans une dynamique d’opportunités. En d’autres termes, pour réussir à écouter son intuition, il faudrait déjà la visualiser en acceptant son existence. Plus vous reconnaîtrez sa présence et son rôle dans votre quotidien, et plus elle se manifestera. 

Conseil 2 - Établir un bilan pour mieux écouter son intuition

Cette astuce est aussi surprenante qu’efficace. D’ailleurs, je l’utilise souvent depuis que je me suis reconnectée à mon intuition. Commencez par identifier toutes les mauvaises décisions prises dans votre vie. Puis, dans la mesure du possible, rappelez-vous de votre ressenti avant de faire votre choix. Y avait-il une petite voix pour vous influencer ? Aviez-vous décelé des signes vous indiquant d’opter pour une direction au lieu d’une autre ? 

L’idée n’est pas de vous culpabiliser ni de vous reprocher vos choix. L’objectif ici est de ressentir à nouveau les messages envoyés par votre intuition à l’époque. Si vous parvenez, lors de votre bilan, à identifier des signes, vous vous approchez déjà d’une meilleure compréhension de votre intuition

Conseil 3 - Se fier à soi avant tout

Aujourd’hui, il nous est facile d’envoyer un message à un ami pour avoir son opinion sur n’importe quelle décision. Cependant, à l’avenir, je vous conseillerais de trouver les réponses en vous avant de donner votre pouvoir décisionnel à un autre.

En effet, la personne à qui vous poserez la question aura ses propres acquis et ressentis. De même, elle basera son avis sur les informations que vous lui aurez données. Des informations souvent tronquées : après tout, votre ami ne peut pleinement se mettre à votre place. En d’autres termes, vous êtes le plus habilité à trouver une solution à vos problèmes.

Conseil 4 - Mettre le corps en action

Comme mentionné plus tôt, l’intuition ne se limite pas à une zone précise de notre corps. Je suis convaincue qu’elle circule à travers notre énergie vitale. Et plus notre énergie vitale se met en mouvement, plus notre intuition s’affine en captant des informations de son environnement. Cette notion de mouvement rejoint d’ailleurs les bases mêmes des médecines traditionnelles. Ces dernières sont toujours associées à une pratique sportive.

Ainsi, on peut citer comme exemple une activité telle que le yoga visant justement à mettre en action notre énergie vitale. Bien sûr, d’autres loisirs nous permettent d’arriver au même objectif. Personnellement, dès que je me sens perdue dans la prise d’une décision, je me promène  15 ou 20 minutes en forêt. J’ai d’ailleurs défini différentes boucles de parcours adaptées à l’intensité des réflexions que j’ai à explorer. 

Bien sûr, peu importe l’activité sportive choisie, il est important de poser son intention en début de pratique. Visualisez la question à laquelle vous aimeriez trouver une réponse, et laissez votre intuition vous guider lors de la mise en mouvement de votre corps.  

Conseil 5 - Canaliser son énergie vitale grâce à la méditation

S’il est conseillé de pratiquer une activité sportive, il ne faut pas non plus tomber dans l’excès. En effet, à trop vouloir en faire, nous risquons de nous isoler dans une bulle de surexcitation. Et lorsqu’on est surexcité, nous recevons des messages dans tous les sens, sans pouvoir les canaliser. C’est ici qu’intervient la méditation.  

N’oublions jamais que l’intuition n’est pas à court d’idées pour nous rendre heureux, et pour mieux communiquer avec nous. Elle présente une solution à chaque problème personnel. D’où l’idée d’apprendre à mieux écouter son intuition. Ce don regorge d’informations, de plans et d’idées pour nous guider vers une direction bénéfique à notre développement personnel

Et pour canaliser toutes les informations que l’on reçoit, la pratique méditative s’avère incontournable. Elle permet de mieux déchiffrer les messages qui nous environnent, et de prendre la meilleure décision dans une situation précise.  

Apprendre à méditer

Téléchargez gratuitement ce  programme de 6 méditations

Conseil 6 - Apprendre à balancer entre l’ego et l’intuition

L’ego et l’intuition cohabitent dans votre corps. En d’autres mots, l’ego vous connaît tout aussi bien. À tel point qu’il sait comment vous parler pour être écouté. Malheureusement, il a cette capacité de créer en vous des blocages en instillant des doutes, des craintes ou de l’angoisse. Des peurs qui brouillent votre intuition. Il est donc indispensable de dissocier les deux pour prendre une bonne décision.

Ainsi, avant de faire un choix, posez-vous cette question : est-ce que ma peur est associée, sur le long terme, à une évolution ou à un bien-être ? C’est probablement votre intuition qui essaye de vous faire comprendre que ce n’est pas le bon chemin à prendre. En revanche, si vous ressentez une énergie en vous qui vous pousse vers une direction, mais que votre peur vous empêche d’y aller, sans que ce soit justifié, alors c’est sûrement une réaction de l’ego. Pour résumer, lors d’un choix, observez bien si l’information reçue vient de l’intuition ou de l’ego. 

Conseil 7 - Sortir du cercle vicieux de l’indécision et des doutes

Comme dans toutes choses, l’équilibre est privilégié. Ainsi, c’est bien d’avoir des doutes et de prendre du recul sur une décision. Mais si vous faites partie des personnes qui font de longues listes de « pour » et de « contre », et à n’être jamais capable de prendre une décision rapide, c’est que vous êtes fortement déconnecté avec votre intuition.  

De ce fait, lorsque vous rentrez dans l’une de ces périodes de doute et d’indécision, je vous recommande de mettre votre énergie en action. Reprenez les conseils cités dans le point 4. Faites une pause, pratiquez une activité sportive ou marchez tout simplement pour vous débarrasser au plus vite de cette énergie d’incertitude. En effet, c’est dans cette dynamique de perplexité que votre ego grandit, menant à une vague de peurs. Et comme vous le savez désormais, les craintes brouillent les pistes et compliquent le travail de l’intuition.

Conseil 8 - Écouter son intuition grâce aux huiles essentielles

Ne minimisez pas le pouvoir des ressources naturelles dans votre volonté d’affiner votre perception extrasensorielle. En fonction de vos besoins, vous trouverez une huile essentielle avec une énergie de transformation pour mettre en action votre énergie vitale. Ou à l’inverse, choisir des huiles essentielles aux vertus calmantes et apaisantes pour canaliser les informations reçues, et pour mieux vous recentrer. Envie d’apprendre à utiliser les essences naturelles avec expertise ? Rejoignez le champ AromaQuantique.

Synergie intuition

Découvrez une synergie spécialement formulée pour mieux écouter votre intuition.

Conseil 9 - Écouter la nature

Je dois cette astuce à une chamane qui m’a introduite à la technique du « soul tracking ». L’objectif ici est de partir à la chasse de son âme. L’exercice est simple : promenez-vous sans objectif précis et observez votre environnement.

De manière fluide, vous remarquerez que votre attention est captée naturellement par des éléments spécifiques. Certaines formes ou couleurs vont vous interpeller, des chiffres vont se répéter au cours de votre promenade, un objet en particulier va vous taper à l’œil (ex. plume ou une pierre au sol). Des éléments qui ne vous auraient pas attiré en temps normal. 

Au cours de votre marche, collectez toutes les informations captivantes, en tentez d’analyser ce qu’elles cherchent à vous dire. Comme mentionné dans le point 3, explorez d’abord les réponses en vous. Une fois que vous aurez fait le tour de la question, découvrez éventuellement ce que d’autres personnes en disent.

Conseil 10 - Se faire confiance

C’est sans doute la recommandation la plus importante. Faites-vous confiance et suivez simplement votre intuition. Commencez avec des décisions simples, sans importance pour vous. Écoutez alors ce que votre intuition vous montre. Cela vous permettra d’avoir des petites victoires et de gagner confiance en vous. Pas à pas, rendez honneur à ce message que vous avez reçu. Cela vous permettra de renforcer votre relation avec votre intuition

L’exercice du jour

Ce conseil bonus vise à vous reconnecter à vos sens. En effet, plus vous serez connecté à vos sens, et plus votre intuition s’affinera. Pour vous aider dans cette démarche, je vous propose un court exercice, très efficace (à partir de 15:45). Ensemble, nous nous plongerons dans une exploration sensorielle, ciblée sur vos 5 sens. Un exercice idéal pour sortir d’un cercle de pensées négatives, et pour distraire votre esprit. 

Le champ AromaQuantique

Faites de votre intuition une priorité !

Découvrez les derniers épisodes

De la saion 1 "Reconnaissance de Soi"

géométrie sacrée pour illustrer un scientifique de la spiritualité

Qu’est-ce qu’un.e scientifique de la spiritualité ?

« Scientifique ou spirituel, il faut choisir ! », nous presse la pensée dominante. Pour les scientifiques spirituels, toutefois, les deux approches sont complémentaires. Et si l’opposition scientifique-spirituel était une fausse dichotomie ? En quoi ces pionniers se démarquent-ils des scientifiques non-spirituels ? Quels valeurs et traits de personnalité caractérisent ces chercheurs hybrides ?

En savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.